Recette et fabrication du savon fait-maison saponifié à froid

Savon fait maison 6Après avoir testé des savons solides, et vu passer quelques recettes sur le net, je me suis dit qu'il fallait que je tente la fabrication de savons saponifiés à froid. Il se trouve que c’est en fait franchement facile, pour un résultat qui a dépassé toutes mes espérances. Ça ne m'empêchera pas d’en acheter à nouveau parce que chaque savon à sa particularité, son odeur et son esthétique, mais vraiment, quel plaisir de faire soi-même

J'ai ressenti une extrême satisfaction en testant ma production après 5 semaines d'attente. Découvrir une mousse onctueuse et des mains douces. J'ai décidé de vous partager cette expérience et de vous expliquer comme faire, c’est à la portée de toute personne, un minimum organisée et attentionnée ! 

Alors c’est parti, en cuisine pour une fournée de savons solides, mais d'ailleurs savez-vous vraiment de quoi je parle ? 

Qu’est-ce que le savon saponifié à froid ? 

Le savon solide saponifié à froid est le résultat d’une réaction chimique, lors du mélange d'huiles végétales avec de la soude caustique. Ce procédé est long, puisqu’il faut attendre l’épuisement total de la soude pour être utilisable sans danger pour la peau. Il en résulte un savon doux, ayant préservé tous les bienfaits des huiles utilisées. 

À l’inverse, l’industrie utilise généralement la saponification à chaud parce que plus rapide. Mais elle détruit au passage les propriétés naturelles des produits, en plus de rajouter une masse de conservateurs, parfums et autres colorants chimiques.

Le matériel nécessaire à la fabrication de savons fait-maison

Savon fait maison 3Avant de vous lancer, un minimum de matériel s'impose afin de mener à bien toute la recette. Ayez donc à disposition :

 

Préparer la fabrication de savons naturels

Rassurez-vous, je ne tire pas ma recette de mon chapeau, il y a en fait une infinité de possibilités de mélanges d'huiles pour obtenir un savon. Ce pourquoi le tâtonnement n’est pas permis, et on touche là à de la pure formule chimique, c’est le ratio entre la quantité d'huiles, d'eau et de soude. Pour que la magie opère, comprenez pour que la saponification fonctionne, mais aussi pour que toute la soude disparaisse bien dans le mélange, ne laissant que la douceur du savon sur votre peau, les dosages doivent être rigoureux

Voilà pourquoi je me suis référée à un calculateur de dosages pour savon saponifié à froid. Il est capable de vous donner la quantité parfaite d'eau et de soude qu'il vous faut, en fonction des données que vous rentrez dans sa base, concernant les huiles végétales. En parcourant la liste, vous vous rendrez d'ailleurs compte de l'extrême diversité des huiles pouvant rentrer dans la fabrication du savon. Vous comprenez mieux pourquoi je vous disais que chaque savon à ses particularités ! 

 

Indiquez donc vos quantités d'huiles, un sur-graissage à environ 8 %, une concentration à 30 %, et c’est tout, ne touchez à rien d'autre ! Lisez simplement le résultat concernant les dosages. Sachez que si vous voulez varier sur l'utilisation des huiles, le but est d’être le plus proche possible des 50 %. Je vous renvoie vers cet article qui explique très bien, dans le détail, toutes les caractéristiques du calculateur. 
 

Recette savons saponifiés à froid

Voici les proportions de ma recette, dont je suis plutôt satisfaite. Bien sûr, vous pouvez diviser ou multiplier en fonction de la quantité souhaitée. J’ai volontairement masqué la quantité de soude afin de vous convier à faire vous-même le calcul. Je ne veux en aucun cas être responsable d’erreur, la soude est dangereuse, l’approximation n’est pas permise !

Sur le site du calculateur, vous trouverez également des recettes enregistrées, avec des proportions “parfaites”. Vous pouvez tout à fait en choisir une, puis acheter les ingrédients nécessaires. Attention, certaines huiles sont particulièrement coûteuses et pourraient bien faire bondir le prix de votre savon fait-main. 

Personnellement, j’avais déjà sélectionné mes huiles, pour obtenir un rendement intéressant, par rapport au prix des matières premières pour  le savon fait-maison. J’ai donc ensuite “joué” avec les quantités pour trouver le bon équilibre.

Recette savon fait maison1

Le processus de fabrication des savons fait-main

Bon maintenant que vous êtes informés et équipés, il est temps de se mettre au travail.Savon saponifié à froid Vous verrez, avec de la méthode et les protections adéquates, c’est en fait plutôt simple.

Commencez par préparer le mélange soude et eau. Comme celui-ci va monter en température, vous aurez largement le temps de faire le reste pendant le refroidissement. Si vous le pouvez, faites ce mélange en extérieur ou à minima sous une hotte en fonctionnement.

Équipez-vous de gants, lunettes et masque de protection et pesez votre eau dans un grand saladier en verre. Pesez la soude indépendamment puis versez délicatement les granulés dans l’eau (et non pas l’inverse !) en remuant. 

Mélangez doucement sans garder votre visage au-dessus de la préparation. Vous constaterez que des vapeurs s’échappent, le liquide va dépasser rapidement les 65°. Vous pouvez placer votre saladier dans un plus grand contenant d’eau froide, pour accélérer la baisse de température, vous devrez atteindre 30 degrés pour poursuivre.

Savon fait-maisonPendant ce temps, préparez toutes vos huiles, en faisant fondre les plus solides au bain-marie. Pesez avec minutie chacune d’entre elles, puis vous pouvez les réunir dans un seul et même saladier en verre. Surveillez la température afin de vous situer également aux alentours de 30 degrés.

Lorsque vos deux saladiers, huiles et eau/soude, atteigne la même température (entre 27 et 35 degrés) c’est le moment de les réunir pour entamer le processus de saponification à froidVersez la préparation eau/soude délicatement dans les huiles (jamais l’inverse !) en remuant à l’aide d’une cuillère en bois, puis passez au mixeur plongeant. 

Vous constaterez visuellement, les différents stades d’évolution de la préparation du savon. Le mélange va progressivement blanchir par phases successives tout en s’épaississant. Au bout d’un moment, les mouvements du mixeur ou le passage de la cuillère laissera des marques. C’est ce qu’on appelle la “trace”, elle est déterminante, car elle signifie que le savon est prêt. 

Il est important de ne pas la louper, car si vous arrêtez de mixer trop tôt, la saponification ne fonctionnera pas. Mais rassurez-vous, le fait de dépasser largement ce stade ne gêne en rien, donc faites comme moi mixez généreusement, vous distinguerez clairement l’épaisseur et la pâte qui durcit au bout d’un moment, gardant sa mise en forme. Ceci peut être plus ou moins long en fonction des huiles utilisées.

C’est à ce moment-là et jamais avant, que vous intégrerez les éventuels ingrédients complémentaires tels que colorant, parfum, fleurs séchées, marc de café… Participant à l’esthétique à l’agréable et au pratique de vos savons, mais n’entrant pas dans le processus de saponification en lui-même.

Savon fait-main 

Colorants pour savons saponifiés à froid

Personnellement, je trouve la coloration des savons inutile. Mais pour le style, j’ai déjà testé avec des colorants alimentaires. Cela marche très bien et ils ne sont pas très chers. Vous pouvez utiliser également le mica qui est un colorant naturel utilisé en cosmétique.

Certains ajouts comme le marc de café, le cacao, les épices, certaines fleurs, l’argile, le charbon ou encore l’eau de cuisson des carottes ou des potirons coloreront naturellement vos savons. En revanche attention, ceux-ci risquent de se garder moins longtemps. À moins d’en faire une quantité industrielle et si vous l’utilisez au quotidien, vos savons fait-maison ne devraient par avoir le temps de s’altérer !

Parfums pour savons à froid artisanaux

Beaucoup utilisent des huiles essentielles, si vous avez déjà consulté mes autres articles, entretien ou cosmétique, vous savez que je ne les utilise pas ou peu. Je ne mets aucun parfum dans mes savons, car là encore, cela n’a pas d’intérêt dans la fonction du savon. 

Après, il est vrai que lorsqu’on veut fabriquer du savon soi-même, par exemple pour offrir un cadeau naturel et fait-main, il peut être sympathique qu’il ait une odeur. Dans ce cas, vous pouvez utiliser des fragrances, elles apporteront à votre savon une douce odeur. Fruitées, florales, boisées, corsées… Les fragrances pour savons sont nombreuses, à vous de faire votre choix et de tester vos préférences.

Un dernier mélange et hop dans les moules !


Savon fait maison 5


Remettez vos gants pour nettoyer vos ustensiles, et enlevez le maximum de la préparation à savon grâce à un essuie-tout ou du papier journal. En effet, il vaut mieux éviter au maximum, que celles-ci ne tombe dans les canalisations, ce qui pourrait créer des bouchons.

La cure des savons à la maison

Vos savons entament désormais leur cure qui durera 5 semaines. Au bout de 48 h, vous pourrez démouler et couper votre pain de savon naturel en plusieurs petits savons. Placez-les ensuite sur un linge, bien espacés les uns des autres. 

Moi, j’utilise des petites barquettes en bois qui contenaient des fraises, elles sont pratiques car on peut les empiler, ce qui réduit l’encombrement et garde une bonne aération des savons. 

Stockez-le tout dans un endroit frais, sec et à l’abri de la lumière. À mi-cure, vous pouvez retourner vous savons afin que le côté posé sur le linge s’aère à son tour.

Savon fait maison

Vie quotidienne - DIY

Précédent : Fabriquer sa crème hydratante : fait-maison et 100...   Suivant : DIY : Fabriquer un tawashi fleur de douche au croc...

Ajouter un commentaire