Concurrence

Micro-entreprise : gérer la concurrence

Aujourd'hui je voulais vous parler du problème (ou pas) de la concurrence. Tout entrepreneur y est confronté, plus ou moins selon le secteur d'activité. Parfois, il y a beaucoup de monde ! Cela, doit-il vous empêcher d'avoir votre place ? 

J'estime être assez bien placée pour en parler, j'ai choisi un domaine d'activité très concurrentiel. Il y a des tonnes de graphistes freelance et les rédacteurs web fleurissent en masse ces derniers mois… De plus, mon ancienne activité salariée jouait aussi de concurrence féroce, je travaillais au contrat, en rivalité avec les collègues. En gros, j'ai appris à travailler avec, à passer de la préoccupation à l'ignorance. 

 

Ayez confiance en vous ! 

Lorsqu'on démarre, on a toujours l'impression d'être moins bien que les autres. Bien sûr, vous allez devoir faire votre place, soyons clair, vous aurez toujours un ou plusieurs collègues à proximité. 

 

Peut-être ont-ils des années d'expérience, plus ou moins de diplômes, une belle renommée. Il ne faut pas que ce tableau vous effraie. Pour commencer, on ne peut pas plaire à tout le monde… Donc vous aurez toujours une place, là où vos concurrents ne feront pas mouche. Mais aussi parce que vous n'avez sans doute pas exactement le même profil et le même persona (vous devriez à ce sujet consulter mon article Polyvalence ou spécialisation ?).

 

Le style, l'originalité, la complémentarité, le service, mais aussi le tarif vous permettront de trouver votre voie et votre clientèle. Plutôt que de craindre la concurrence, et que cela ne constitue un frein psychologique, utilisez la pour développer votre activité propre

Croire en soi

 

Ignorez et détournez la concurrence agressive

J'ai utilisé ce mot particulièrement fort, mais rassurez vous normalement vos concurrents ne vont pas débarquer chez vous pour en découdre physiquement… Non, la concurrence agressive, c'est celle qui se fait un plaisir de démonter tout ceux qui essayent de s'intégrer son secteur, pensant ainsi récupérer la clientèle.

 

Comment ? En retirant vos petites affiches chez les commerçants, en dispensant de faux avis négatifs, en critiquant votre travail… Bref, tout ce qui peut nuire à l'acquisition de nouveaux clients, et donc à la pérennité de votre entreprise ! 

 

Si la concurrence "méchante" est active sur le terrain au quotidien, elle est aussi très active sur les réseaux sociaux. Parfois franche et directe, elle s'avère souvent plus subtile pour déjouer les modérations. Vous voyez de quoi je parle ? Les collègues qui critiquent systématiquement vos publications, qui suivent tous vos liens pour faire remonter la moindre faille… Mais aussi qui reproduisent ce processus, lorsque vous répondez à un éventuel client, en profitant pour se positionner eux-mêmes sur l'offre, qu'ils n'auraient peut-être même pas vue sans vous ! 

 

Croyez-moi, je sais de quoi je parle, le graphisme est la proie facile pour ce genre de rivalité. La création artistique est tellement subjective que les avis divergent constamment, j'en parle dans mon article Recherche un travail de qualité à bon prix…  Sans même parler des débutants, les grands professionnels, avec des années d'expérience se crêpent le chignon sur la toile, c'est si consternant que l'ignorance est la meilleure des réponses… 

 

Il ne faut pas vous laisser perturber par ce genre d'adversaires, ce serait servir leur cause. Bien sûr, c'est désolant de découvrir que quelqu'un arrache vos flyers juste après votre passage, ou nuit à votre e-réputation mais sachez y faire face et adoptez la bonne stratégie. La méchanceté paye rarement à long terme, les clients ne sont pas dupes et ont tôt fait de s'apercevoir de la nature propre des personnes. Celui qui pratique la concurrence agressive, a sans doute d'autres artifices dans sa besace, pour tenter d'acquérir le pouvoir et la richesse… 

 

Plutôt que d'adopter une politique de contre-attaque, aidez juste la clientèle à faire le tri, et poursuivez vos efforts sur la communication et la qualité de votre travail. Strategie concurrence

Ne gâchez plus votre argent à placer des cartes de visite, là ou vous savez qu'elles sont retirées. Par contre à la place, vous pouvez y​ placer une affiche dans ce style : "Toi qui lâchement dégrades mes supports de communication, en espérant appâter les clients avec ta seule publicité… Saches que les gens ne sont pas stupides, de tes actes transpire ta personnalité. Bon courage pour la suite et sans rancune collègue !". Adoptez un ton cordial, voire humoristique, et des couleurs qui attire l'œil. Le public remarquera sans aucun doute ce format atypique… Et aura vite fait de comprendre. Et oui puisque le concurrent retire la pub des autres, il ne reste forcément que la sienne sur le panneau d'affichage, juste à côté de votre petit message ! Subtil n'est ce pas ? 

Sur les réseaux, plusieurs solutions s'offrent à vous. Ignorer, c'est incontestablement le moins chronophage, car soyons clair, la concurrence agressive à toujours existé et elle existera toujours. Donc vous n'en viendrez jamais à bout ! Répondre en essayant d'argumenter ne serait qu'ouvrir le fil à une longue discussion conflictuelle et sans fin. Cette attitude donne une très mauvaise image et vous rangerait incontestablement dans la même catégorie que votre détracteur. Pire, vous risqueriez même de subir les foudres des modérateurs, jusqu'à être banni des groupes Facebook, ou voir votre compte supprimé sur Instagram ou Twitter. 

Utilisez un commentaire unique et bienveillant (yes, j'ai réussi à placer ce mot super à la mode que je déteste !). Faites donc un peu d'éducation positive (et de deux !) dans le genre… :" je vous remercie de votre charmante appréciation (le mec vient clairement de dire que votre travail, c'est de la merde), je travaille dur pour atteindre votre ultime perfection !". Concision des termes pour un sous-entendu cinglant. Suite à ça ne répondez plus, vous n'aurez sans doute aucun retour, peut-être même que certains lecteurs prendront votre défense et la c'est tout gagné ! 

Je pense que vous avez saisi la démarche, ne tombez pas dans ce piège que vous tend le rival. Gardez votre sang-froid, votre courtoisie et surtout votre temps pour travailler. 

 

Concurrence positive : s'entraider pour avancer ensemble ! 

Voilà quelque chose de rare et d'autant plus précieux. Réussir à s'entendre avec la concurrence pour que chacun en tire les bénéfices. Accorder son offre et sa grille tarifaire, pour viser la complémentarité plutôt que la rivalité. Avoir un ou plusieurs partenaires dans un secteur d'activité, c'est s'assurer la sécurité d'un réseau professionnel sûr et prolifique. Un client cherche une compétence spécifique que vous ne maîtrisez pas ? Conseillez-lui votre collègue, à lui de faire pareil en retour, quand l'occasion se présentera ! 

 

Restons lucide, cette harmonie équitable sera difficile à obtenir. L'humain à une tendance naturelle à toujours vouloir plus et tout de suite. Pourtant bien souvent, savoir partager et patienter, c'est recevoir à long terme tous les honneurs d'une clientèle en quête d'authenticité, d'honnêteté et de qualité. 

 

Sans aller jusqu'à là, on note d'une manière générale une belle avancée collaborative, sans doute accentuée par l'engouement vers le statut de micro-entreprise. Il est facile de se lancer, pourtant toutes les démarches, relatives à la gestion d'une entreprise, peuvent vite devenir complexes pour les plus néophytes et les moins débrouillards. Le statut étant par essence solitaire, beaucoup manquent de soutien, et on ne peut pas dire que les services de l'état soient efficaces dans ce domaine. 

 

C'est ainsi que les groupes d'entraide se multiplient sur Facebook, tandis que les entrepreneurs se regroupent via les hashtags Instagram. De nombreux articles de blog et de belles photos, véhiculent de précieux conseils ! Attention en revanche, car trop souvent, ils ne sont qu'un appât, pour vendre une formation… L'offre pullule sur le Web, c'est un autre sujet, auquel j'accorderais sans doute un article prochainement. 

Entraide

 

​Les femmes mènent incontestablement la tête de la concurrence positive. Et plus particulièrement les mamans et entrepreneures, regroupées sous le #mampreneur (ou quelques autres). Véritable communauté, véhiculant des valeurs positives d'entraide et d'échange. Faisant route commune pour mener de front leurs vies de femmes, de mères et de chefs d'entreprise. Fières de leurs parcours et menant le combat seules, souvent à domicile, face aux préjugés et aux "qu'en dira t-on" ! 

 

Je suis l'une d'entre elles et croyez moi, même si l'entraide n'est souvent que psychologique, elle a toute son importance ! Trouver une autre graphiste, qui a mes débuts m’a renseigné, donné des techniques et parlé librement de ses tarifs, fut appréciable ! Certes, nous n'étions pas en concurrence géographique directe, mais avec le télétravail… 

 

Je suis obligée de faire un petit clin d'œil à ma deuxième activité de rédactrice Web, avec un groupe Facebook qui à porté mes débuts (et pas que, j’y suis encore !). Rassurant le moindre de mes doutes, répondant à mes questions et utilisant même mes services de graphiste, puisque j'ai eu l'honneur de créer plusieurs logos de rédacteurs Web ! 

 

J'aime cette concurrence cordiale, dans le respect mutuel du travail de chacun. Cette attitude est bénéfique à l'entrepreneur qui ne se sent ni seul, ni stressé par une concurrence pesante, voire déloyale. 

 

Il est important de savoir écouter les conseils de ses semblables. Les professionnels installés depuis plus longtemps que vous, ont forcément rencontré les mêmes obstacles, et se sont posés les mêmes questions. S'ils acceptent d'échanger avec vous, c'est qu'ils sont enclins au partage. Serrez au plus vite cette main tendue, si vous faites le même métier ça peut être le début d'une belle collaboration. Si le secteur d'activité diffère, cette connaissance pourra facilement vous recommander à son entourage… Et vice-versa ! 

 

Vous comprenez ou vous mènent ces échanges constructifs ? Vers la construction de votre réseau, maillage subtil constitué de proches, de collègues, et même d'inconnus qui ont seulement entendu parlé de vous. Votre réseau est vecteur de projet et donc source de revenus, entretenez-le et veillez à l'étendre dans toutes les sphères possibles. Petit à petit, le bouche à oreille fonctionnant, vos clients abonderont tout seuls vers vous… Et le problème de concurrence ne sera qu'un lointain souvenir ! 

 

Ajouter un commentaire