Polyvalence ou specialisation

Polyvalence ou spécialisation ?

On entend et lit absolument partout "il faut se spécialiser, être expert dans un domaine pour réussir"... J'aurais un avis mesuré sur la question, entre bon sens et excès, voyons ensemble quel chemin choisir pour développer son entreprise. 

 

Être polyvalent, sans tout mélanger ! 

Vous créez une entreprise, dans un domaine d'activité. Si certains secteurs sont transversaux et peuvent se compléter, une trop grande différence d'activité peut-être réellement rédhibitoire pour vos futurs clients ! Ainsi, vous ne pouvez pas sérieusement vous présenter comme secrétaire et couturière, ou encore peintre et pâtissier ! Comment pourriez-vous cibler correctement une clientèle dans ces conditions… Nous le verrons un peu plus loin dans cet article, définir son persona est primordial, hors il y a vraiment peu de chance de trouver suffisamment de clients, prêts à vous faire confiance en sautant à ce point du coq à l'âne. 

La polyvalence se conçoit, lorsqu'elle se pratique sur un ensemble de métiers connectés, comme dans le secteur de la communication. Ainsi un peintre et décorateur, une coiffeuse et maquilleuse ou une graphiste et rédactrice (ah bah tiens, c'est moi ça !). Les compétences s'imbriquent dans une même thématique, l'une pourra servir l'autre. 

Dans ce cas, la maîtrise polyvalente permet au client de n'avoir qu'un seul interlocuteur, pour un projet global. Dans mon cas, je peux donc créer un site internet, depuis son design jusqu'à l'enrichissement de son contenu régulier. 

PolyvalenceJe pense qu'on peut maîtriser plusieurs domaines et y être efficace. Les détracteurs de la polyvalence prétendent qu'à faire plusieurs choses on est expert dans aucune… Je répondrais à ceux-ci en disant que d'une part, c'est sous-estimer grandement les possibilités humaines. D'autre part, doit-on toujours être expert dans tout ? Sérieusement est-ce que tout le monde a besoin d'un ferronnier d'art pour changer le vieux portail ?, ou d'un meilleur ouvrier de France pour son gâteau d'anniversaire ? 

La culture française s'attache aux diplômes, catégorisant naturellement les travailleurs dans une discipline. Les autodidactes pluridisciplinaires n'ont pas les faveurs… (je devrais peut-être m'exiler !). Pourtant, par le passé, de nombreux artistes se sont illustrés par leur diversité : dessin, peinture, sculpture… et leur polyvalence est aujourd'hui reconnue comme une qualité. Comme quoi, on peut tout se permettre une fois la notoriété acquise (y compris post mortem).

Attention, être polyvalent, c'est aussi être conscient de ses possibilités. Multifacettes ne veut pas dire bricoler un peu de tout… Vous devez avoir un minimum de compétences pour répondre correctement aux attentes de vos futurs clients. Anticipez vos limites, un client acceptera parfaitement que vous ne soyez pas expert, à condition que votre travail soit à la hauteur de ses besoins à lui (et rien qu'à lui). En revanche, si votre pluriactivité est un frein à la qualité de votre travail, alors il faut renoncer, ou s'attendre à de mauvais avis clients, ruinant au passage votre réputation professionnelle.

Certains métiers sont en perpétuelle mutation, c'est le cas de la communication Print et Web. Les tendances, les codes, et même l'aspect technique : l'impression ou les supports de lecture, évoluent très rapidement. Les experts d'hier sont aujourd'hui dépassés (où se sont formés aux nouvelles technologies). Ceux d'aujourd'hui seront bien différents demain… Bref, l'important c'est d'être efficace au bon moment, pour la bonne personne

Concrètement être pluridisciplinaire, demande une extrême rigueur et un perpétuel apprentissage, pour tendre vers la maîtrise de chacune de vos activités.

Spécialiser sa profession

Évidemment, certains métiers requièrent l'excellence, c'est le cas de la médecine par exemple, dans ces statuts les plus spécialisés comme les chirurgiens. C'est aussi le cas de domaines spécifiques, l'horlogerie ou que sais je encore… 

Pour autant, ne peut-on pas avoir un haut niveau de connaissances théoriques et pratiques, dans plusieurs matières ? Se spécialiser, c'est choisir sciemment de n'exploiter qu'une seule de ses facultés au maximum. Ce choix sans doute plus professionnel que personnel cantonne à un métier unique, duquel il sera difficile de s'extraire. 

Choisir la spécialisation, permet en revanche de gravir les échelons, pour proposer des services spécifiques, rares et donc recherchés. Restreindre son activité est donc un moyen de cibler une clientèle précise, et d'ajuster son tarif horaire en fonction de ces critères. Expertise

Chacun doit faire un choix pertinent en fonction de son métier, de ses facultés et surtout de ses clients potentiels. C'est là qu'intervient l'étape indispensable, pour qui voulez-vous travailler ? À qui vos services sont-ils destinés ? Identifier le client idéal, c'est construire son entreprise et sa communication, pour l'intéresser lui et pas un autre

De nombreuses personnes ne savent pas être polyvalentes et ne le souhaitent pas. Je suis sure que vous voyez de qui je parle… Mais si, ce parent qui vous rabâche "on ne peut pas faire bien plusieurs choses à la fois", tiens donc et pourquoi ? Ou cette copine qui se plaint de son patron, qui lui demande d'être efficace sur plusieurs postes différents.

Certains voient la polyvalence comme une forme d'esclavage et de soumission, comme si être expert à son poste était le saint Graal. La peur de perdre sa valeur au travail n'est sans doute pas étrangère à tout ça… Pour beaucoup la polyvalence induit être remplaçable à tout moment par un autre ouvrier polyvalent, là ou un expert aurait une plus grande valeur.

 

Chaque profil à ses avantages et ses inconvénients, ses arguments et ses détracteurs, il y a de la place pour tous, alors suivons notre voie et non celle qu'on nous dicte !

Définir son persona, la clé de l'entrepreneur

Vous avez choisi votre activité et vous avez les compétences requises. Que vous soyez un expert dans un secteur ultra spécifique, ou que vous maîtrisez l'art de la polyvalence comme personne, rien n'aboutira si vous ne ciblez pas votre clientèle. 

 

Pourquoi ? Parce qu'on ne vend pas une affiche au boulanger du coin, de la même façon qu'à une multinationale américaine… Le projet a beau porter le même nom, le client et ses attentes ne sont pas les mêmes. Le budget diffère sans doute de plusieurs zéros, proportionnellement à la portée de diffusion, mais aussi au standing de l'entreprise. 

Choisissez à qui vous voulez parler, pour savoir comment parler ! Vous pouvez par exemple proposer des illustrations, des créations de sites internet, et même des logos, dans un univers spécifiquement girly. Vous êtes donc polyvalent à la tâche mais expert dans la thématique féminine. C'est tout naturellement que l'esthéticienne locale, pourra vous commander son identité visuelle, ou le salon de la femme son dépliant publicitaire… 

Posez-vous les bonnes questions :

  • Qui est mon client idéal ? 
  • De quoi a-t-il besoin ? 
  • Quel univers peut l'attirer ou au contraire le rebuter ? 

Mettez-vous dans la peau de votre client, pour répondre à l'ensemble de vos problématiques, en terme d'organisation et de communication. 

Collaborer, c'est aussi une histoire de feeling, votre client doit aimer votre univers, sentir que vous êtes proche et comprenez ses besoins. 

Cerner sa cible prend parfois du temps, mais ce travail est nécessaire. Vous pouvez avoir un panel de clients, pourvu que leurs besoins soient similaires. Pour ma part, mon persona ressemble à une nouvelle ou à une petite entreprise, une association, mais aussi un particulier.

Pourquoi ? Parce que j'aime la proximité. Venir en aide, apporter mon savoir-faire pour servir un projet. Parce que j'estime que tout le monde doit avoir accès au design, s'offrir un beau site pour son entreprise ou un beau logo pour son association. Voilà ce pourquoi je travaille au quotidien, pour rendre la création graphique accessible à tous. Bien loin du luxe et des hautes sphères du graphisme élitiste, inaccessible aux bourses les plus restreintes.

Il en faut pour tous les goûts, chacun son secteur ! Je vous invite à ce sujet à découvrir mon article : Recherche un travail de qualité à bon prix… 

 

Persona

Ajouter un commentaire